Dormance , de Evelyne Loew

Dormance : Etat d’activité biologique, se traduisant par l’arrêt momentané du développement, et qui caractérise les graines, les bourgeons d’hiver à bois ou à fleurs, les disques imaginaux des larves d’insectes, les germes des dents de seconde dentition chez l’enfant et les jeunes mammifères, etc. La fin de cette situation est la levée de dormance …-

Le récit de Dormance, porté par un acteur qui jouera les deux voix, celle de l’homme et celle de la femme ne peut mieux être situé que sur une scène de théâtre. Mais une scène nue, absolument nue, sans rideau de fond, ni découvertes, ni aucun signe ostentatoire de quelque chose de préparé car un plateau dépouillé est par excellence un lieu de dormance. Juste une servante…

- Les quatre éléments , la terre, le feu, l’eau et l’air seront « présents », par évocations sonores, visuelles, métaphoriques, pour signifier et souligner les cycles du temps et ses caprices.Chaque élément, chaque saison aura son instrument soliste. Violoncelle pour la terre, harpe pour l’eau, clarinette pour l’air, violon pour le feu.Instruments qui pourront s’associer pour déployer une musique de chambre.

La Dormance est le cinquième élément, le silence. Où tout se germe…

Vincent Morieux : Metteur en scène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>